Les principes du coaching
Le coaching ?

Les principes du coaching

Commençons par la définition officielle émanant de ICF (Fédération Internationale de Coaching)

Le coaching est un partenariat entre un coach et son client qui apporte à la personne un cadre de réflexion et de créativité inspirant qui vont l’aider à tirer le meilleur parti de son potentiel personnel et professionnel.

Le coaching est un processus d’accompagnement bienveillant vous aidant à trouver vos propres solutions face à un problème ou une situation, en prenant conscience de vos ressources et de vos freins. C’est toute une série de prises de conscience qui va nourrir la motivation nécessaire pour évoluer vers une vie en totale adéquation avec vos aspirations.

Le mot coaching est aujourd’hui abondamment utilisé pour nommer une relation entre un aidant et un aidé. En réalité, le terme de coaching est plus précis et concerne une profession très cadrée répondant à des exigences éthiques et déontologiques qu’il convient de préciser ici.

  • Le coaching est une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et/ou personnelle.
  • À travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances.
  • Le coaching peut être utilisé parallèlement à un travail de psychothérapie mais il ne saurait s’y substituer.

Ce que j’aime dans le coaching (et ce pourquoi j’ai choisi cette voie) c’est qu’il est basé sur une relation d’égalité. C’est un vrai partenariat sans qu’il y ait d’un côté le sachant et de l’autre celui qui a besoin d’aide.

La technique du coaching est majoritairement basée sur la psychologie positive. C’est le moyen de développer son optimisme et d’en mesurer les immenses ressources.

Pour faire simple, le coaching est :

  • Orienté vers le positif et les ressources de la personne ;
  • Cadré dans le temps ;
  • Contractuel ;
  • Centré sur le processus plutôt que le contenu ;
  • Tourné vers le présent et l’avenir ;
  • Tourné vers l’action et les résultats.

La coach attitude

Avant de devenir coach, un coach professionnel se fait coacher. Il a donc d’abord expérimenté, au plus profond de lui ce qu’il propose à son client. Il connaît les ressources du coaching et fait confiance à son client pour en tirer les mêmes bénéfices que lui, voire plus !

L’intégrité, le respect, la bienveillance et le non jugement sont les bases non négociables de la pratique du coach. De plus, être coach professionnel certifié induit le respect du code de déontologie ICF (document à télécharger ci-dessous).

Le coach

  • Il aide son client à faire le point sur la situation dans laquelle il se trouve pour y voir plus clair.
  • Il l’aide à se donner des objectifs sur mesure et l’amène à s’engager sur ses objectifs.
  • Il bâtit en collaboration avec son client les plans d’actions opérationnels qui vont lui permettre d’atteindre ses objectifs.
  • Il l’aide à lever les obstacles qui se présentent sur le chemin et à mobiliser les ressources dont il a besoin.
  • Il l’accompagne tout au long du parcours pour l’aider à maintenir sa motivation et tenir ses engagements.

Mais aussi

  • Il aide son client à prendre conscience et confiance.
  • Il l’aide à faire des choix mais ses propres choix.
  • Il l’aide à avoir confiance et à se donner le droit !
  • Il l’aide à passer à l’action pour changer ses comportements, ses croyances et sa vie.

Le coaching, à l’inverse de nombreuses thérapies, est un processus court et dynamique. Selon vos objectifs et leurs ambitions, nous définirons le nombre de séances nécessaires. Un cycle de coaching comprend généralement entre 6 et 12 séances.

À télécharger